Retourner à la liste des tutos

Configurer un nouveau FQDN avec Bind


Nous souhaitons ajouter le nom de domaine suivant: nom.tld.

Je vais considérer que nous sommes déjà dans le dossier de bind, (bien souvent il s'agit de /etc/bind/)

Ajouter le bloc de configuration suivant dans le fichier named.conf.local:

Bash

zone "nom.tld" {
       type master;
       notify yes;
       file "/etc/bind/zones/master/db.nom.tld";
};


(Le fichier named.conf.local sera inclus automatiquement au fichier named.conf)

Ensuite il faut créer le fichier zones/master/db.nom.tld.

On y insert la configuration de base suivante:

Bash

;
; BIND data file for nom.tld
;
;------ TLS 1800 veut dire que les DNS de mon FAI par exemple ont le droit conserver mes RECORDS pendant 1800s soit 30minutes-----------
$TTL    60
@       IN      SOA     ns1.nom.tld. admin.nom.tld. (
                          2016041000        ; Serial (a incrementer a chaque changement dans le fichier)
                          1h       ; Refresh after 3 hours (apres combien de temps les DNS esclaves doivent actualiser leur cache)
                          1h       ; Retry after 1 hour (au bout de combien de temps les DNS esclaves retentent de CACHEr mes RECORDS en cas d'erreur)
                          1w       ; Expire after 1 week
                          1h )     ; Negative caching TTL of 1 day
;
                            IN      NS      ns1.nom.tld.
                            IN      NS      ns2
                            IN      NS      ns3
    
                            IN  A   xxx.xxx.xxx.xxx
nom.tld.                    IN  A   xxx.xxx.xxx.xxx

@                           IN  MX  10 mx1

ns1                         IN  A   xxx.xxx.xxx.xxx   ; IP publique de la maison ou se trouve le serveur DNS
ns2                         IN  A   yyy.yyy.yyy.yyy   ; IP publique DNS esclave 1 (ns2)
ns3                         IN  A   zzz.zzz.zzz.zzz   ; IP publique DNS esclave 2 (ns3)


;====================== [ NOM.TLD ] ============================

mx1                         IN  A   xxx.xxx.xxx.xxx

www                         IN  A   xxx.xxx.xxx.xxx
admin                       IN  A   xxx.xxx.xxx.xxx



Ici on a 3 serveurs DNS (1 master et 2 slaves), pour faire plus simple, on peut ne mettre qu'un master sans esclaves.

Tous les sous-domaines tels que smtp.nom.tld, cloud.nom.tld, ftp.nom.tld ou autres sont à renseigner sous les deux dernières lignes (www, admin).

Une fois la configuration faite, il faut indiquer au registrar que nous souhaitons nous occuper nous-même de notre nom de domaine.

Il faut donc indiquer les serveurs de noms à utiliser, dans notre cas il y en aura 3:

ns1.nom.tld -> xxx.xxx.xxx.xxx
ns2.nom.tld -> yyy.yyy.yyy.yyy
ns3.nom.tld -> zzz.zzz.zzz.zzz

Dans la version simplifée, celle sans DNS esclave, il suffira de renseigner dans la page de configuration de notre registrar, seulement le DNS master et de demander au registrar d'utiliser ses propres serveurs comme esclaves.
Il faut un minimum de 3 serveurs DNS, c'est pourquoi nous sommes obligés de compléter avec des slaves de notre registrar, nous ne pouvons pas nous contenter d'un seul serveur DNS.

Si l'on souhaite gérer les email par nous-même également, il faudra penser à installer un serveur mail sur nos machines (+ PORT FORWARDING) et indiquer là encore à notre registrar que nous nous occupons de tout.

Il faudra donc renseigner les enregistrements MX.